Atelier51.net

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Installer egroupware chez OVH

Envoyer Imprimer

L'installation de eGroupware demande quelques adaptations pour être efficace sur un hébergement mutualisé. L'installation de la version 1.6 pour un client étant hébergé chez OVH est l'occasion d'en expliquer les petites subtilités...

Tout commence tout à fait normalement, par la copie via FTP de la totalité des fichiers du package d'installation dans le répertoire choisi du serveur de destination...

Au fait, pour la démonstration, on travaillera sur le domaine www.atelier51.com (au hasard).

Ensuite on en vient aux étapes de configuration proprement dites en accédant à l'url de setup :
http://www.atelier51.com/egw/setup

Renseigner le .htaccess

On constate alors tout de suite que l'on est confronté à un premier problème... Le serveur annonce une erreur 500 et on lit le charmant message habituel :

Internal Server Error
The server encountered an internal error or misconfiguration... blabla

Cette erreur sera corrigée via le fichier .htaccess qui doit contenir les lignes suivantes :

SetEnv REGISTER_GLOBALS 0
SetEnv DISPLAY_ERRORS OFF
SetENV MBSTRING.FUNC_OVERLOAD 7
SetEnv MAGIC_QUOTES 0
SetEnv PHP_VER 5

Avec ces 5 lignes le .htaccess de eGroupware fonctionne très bien chez OVH, je n'ai pas eu besoin d'autres paramètres (de toutes façons les possibilités sont très réduityes chez OVH, et je ne suis même pas certain que toutes les lignes soient réellement exécutées sur notre serveur mutualisé...)

Initialisation de la configuration

On relance alors l'url de setup http://www.atelier51.com/egw/setup et Ô miracle de la technologie modern, la page d'initialisation de la configuration eGroupware s'affiche. On clique sur le lien "Run Installation Tests", et on attend.
Normalement, seuls quelques warnings (signalés par des eclairs) s'affichent en résultat. Si, par malheur, en plus des élcairs, vous voyez apparaître des croix rouges d'erreur, c'est pas de bol et je ne sais pas comment les corriger ! Bref, les warnings ne sont pas très graves, ils indiquent simplement que la config n'est pas optimales ou que certaines options sont mises de côté (les types de bases de données par exple).

Pour ma part, je continue malgré les warnings suivants :

  • Checking php.ini: display_errors = Off: ini_get('display_errors')='1' = On
  • Checking php.ini: mbstring.func_overload = 7: ini_get('mbstring.func_overload')='0'
  • Checking extension ldap is loaded or loadable: False
  • Plus les warnings relatifs aux bases de données pgSQL, MaxDB, MsSQL, Oracle, puisque OVH propose du MySQL sur les hébergements mutualisés. 

Je continue donc mon chemin de configuration...

Création du fichier de configuration

C'est là que ça se corse un poil. Faut rin oublier au passage. Quoique. C'est pas si grave, puisqu'on peut revenir sur cette page ensuite et corriger la configuration. Mais pourquoi se tromper si on peut faire bien du premier coup ?

  1. On valide son choix de langue. J'ai pris le français pour mon groupe d'utilisateurs français. Sympa, non ?
  2. On choisit son mot de passe administrateur
  3. Ensuite, on renseigne les valeurs d'identification à la base de données qu'on aura pris soin de créer au préalabeuleubeuleu.
  4. On retape le même mot de passe pour le second accès administrateur (j'ai pas compris ce que c'était, du coup, j'ai mis le même mot de passe qu'en début de formulaire)
  5. On clique sur le bouton Ecrire pour créer directement sur le serveur le fichier header.inc.php (notre fameux fichier de configuration)

Alimentation de la BDD avec les premiers éléments

La configuration de l'environnement étant posé, on alimente la base de données avec les éléments de base.
Dans le panneau qui apparaît alors, l'étape 1 n'est pas la plus compliquée, il suffit de cliquer sur le bouton pour installer les applications.
En fin d'opération, cliquer sur le bouton Vérifier mon installation.

Si tout s'est bien déroulé, il devrait rester deux croix rouges, une pour la configuration des répertoires fichiers et sauvegarde et une à propos du compte administrateur

Création des répertoires de fichiers et de sauvegardes

Les répertoires indiqués par défaut ont peu de chances de corrrespondre à de vrais répertoires sur la config en cours, et c'est tant mieux. C'est l'occasion de personnaliser ces répertoires pour éviter un poil les attaques trop faciles sur des noms systématiques. (vous m'avez compris ?).
Cliquons donc sur le bouton "Modifier la configuration actuelle"


La suite bientôt !!!



 
Share

Des tests, des astuces de configuration Joomla et autres outils par Atelier 51

Main Menu

Identification